PARTONS A LA DÉCOUVERTE DE CONDRIEU

Photo Alain Zelnik – Concours photos 2014

Condrieu est une petite ville située à l’extrême sud du département du Rhône, dans le Parc naturel régional du Pilat.

Elle fut construite il y a plus de deux mille ans dans une boucle du Rhône : le chef romain Florius y aurait fixé son bivouac après sa défaite devant les Helvétiens en 59 avant J.C.

Condrieu égrène ainsi son histoire au cours des temps : le Moyen-Age avec les vestiges des fortifications  médiévales ; la Renaissance avec la Maison de la Gabelle et l’Hôtel de Villars et les Temps Modernes au cours desquels Condrieu connut un essor sans précédent grâce au port pour devenir la capitale de la batellerie jusqu’à la fin du XIXe siècle où la navigation fut concurrencée par le chemin de fer.

Rhône et Condriots sont ainsi, depuis toujours, intimement liés. De ces liens avec le fleuve, restent la pratique des joutes nautiques et un espace préservé : la Presqu’île avec son téléski nautique, ainsi que la promenade (ancien chemin de halage) aujourd’hui itinéraire vélo « ViaRhôna ».

Condrieu doit sa notoriété à son passé riche en histoire, mais aussi à ses deux célèbres Appellations d’Origine Protégée (AOP): 
« le Condrieu », prestigieux vin blanc, et « la Rigotte de Condrieu », petit fromage de chèvre moulé à la louche.

Condrieu, petite ville de moins de 4000 habitants est la porte d’entrée du Parc Naturel Régional  du Pilat, elle présente une situation toute particulière.

Défilé géographique entre  Rhône et Coteaux, sur près de 2,5kms, Condrieu est traversée par deux voies majeures, la Route Départementale 386 (ancienne Route Nationale 86), et la voie ferrée historique, construite en 1870 qui va de  Lyon à Nîmes. De plus, un espace plan d’eau nommé presqu’île,  résultat des travaux de canalisation du Rhône à la fin des années 70, caractérise cette petite ville nichée au pied des célèbres coteaux viticoles, dans un amphithéâtre bénéficiant d’un micro climat très apprécié.

Au rendez-vous de 4 départements, l’Isère et la Loire à quelques mètres, l’Ardèche et la Drôme à quelques kilomètres, la commune s’insère ainsi dans un triangle délimité par les villes de Givors, Vienne et le Péage de Roussillon. Et tout près des grandes villes comme Lyon, Saint Etienne, Condrieu confirme sa place de carrefour de rencontre.

La commune bénéficie ainsi d’une attractivité importante.

D'une superficie de quelques 921 hectares, dont plus de 20 hectares d’espaces viticoles, le territoire communal est parsemé de quelques hameaux  et bâtis isolés, le plus souvent à proximité des deux départementales CD 28 (Condrieu-Longes) et CD  28E  (Condrieu- La Chapelle Villars). Le paysage et le cadre de vie occupent une place majeure. La Commune arbore une grande diversité de paysages: urbain et patrimonial, agricoles (coteaux viticoles,  plateau vert, plaine maraichère…), naturels et forestiers.

Ce paysage au combien agréable donne à notre commune ce cadre de vie apprécié par tous.

La diversité des paysages et les richesses environnementales constituent des éléments incontournables pour l’accompagnement de  l'urbanisation de Condrieu.

Le territoire communal est profondément influencé par le relief de 146m jusqu'à 460m d'altitude sur le plateau, il offre des points de vue intéressants sur le centre-ville, la moyenne vallée du Rhône, les crêts du Pilat ou les reliefs alpins. Le fleuve Rhône et les rivières comme l’Arbuel, le Bassenon ou le Vernon en sont également un élément car elles "encadrent" le bourg et limitent les zones d'expansion urbaine.

Cette géomorphologie a modelé la ville en la densifiant autour de son promontoire. Par ces points de vue, on apprécie l'impact des quartiers de Condrieu : le Quartier de la Maladière, la place Frédéric Mistral, les  Quartiers du Razat, du Port, du Petit Port, du Raffour, ancien quartier des Mariniers, le tout  souvent appelé « la promenade ». La ViaRhona, voie verte du Léman à la méditerranée, serpente sur ce parcours. En 1979 et 2004, les quartiers de la Celle et du Rozay ont été agrandis par la création des deux lotissements portant les mêmes noms. D’autres sont pleinement intégrés dans la commune comme le Bassenon, la Pavie etc…. Il est difficile de tous les citer, dans tous les cas leurs noms révèlent un peu d’histoire:

  • la Plaine,
  • l’Ile des Pêcheurs,
  • la Caille,
  • Zonas,
  • la Couronne,
  • les Cordelières,
  • le Ramard,
  • le Grand Roule….

A l’inverse, les perceptions sur les espaces agricoles et naturels à proximité des espaces bâtis permettent la mise en valeur du bourg et des hameaux. Outre que les espaces agricoles soient garants d’une valorisation économique, ils contribuent à la gestion des espaces. Leur maintien assure la fonctionnalité écologique et paysagère du plateau et de la plaine de Condrieu. Les ravins boisés, appelés ravins rhodaniens, bien que peu perceptibles, marquent le paysage et constituent un lien fonctionnel entre plateau et vallée du Rhône.

La Commune de Condrieu est riche d'une longue histoire. Elle est concernée par différents périmètres autours de Monuments historiques inscrits afin d'en garantir le maintien et d’en valoriser les abords.

Le patrimoine de Condrieu est marqué par :

  • La Tour Garon, seul édifice restant du château féodal du XIIe siècle,
  • L’ancien couvent de la Visitation et sa chapelle de la fin du XVIIe siècle, MH inscrit, 27-4-1988
  • La Maison du maréchal de Villars, du XVIe siècle, façades et toitures MH inscrit 01-04-1988
  • La maison du gouverneur de la gabelle, construction de style renaissance, érigée au début du XVe siècle, MH inscrit le 7-6-1926
  • Le tympan de l’Eglise Saint Etienne, XIIe siècle, MH inscrit, 19-01-1926

Autres sites d’intérêt historique:

  • Le hameau de l’Ile des Pêcheurs.
  • Château du Rosay, du XVI et XIXe siècles.
  • Le quartier de la Garenne.
  • La digue et les bords du Rhône (maisons des mariniers, repères de crues….).

L’histoire est  très ancienne. On dit que les romains aimaient tout particulièrement les vins de Condrieu. La tour Garon, les remparts, les portes d’entrée de la ville expriment l’importance de l’époque médiévale. Plus près de nous, la Renaissance avec les monuments répertoriés ci-dessus, a marqué profondément l’histoire de Condrieu. Et encore, la grande et belle époque de la batellerie où le Rhône était l’axe majeur de transport des marchandises du Nord vers la Méditerranée. Les mariniers et le port de Condrieu ont donné à l’histoire de la ville une tonalité toute particulière. Le Rhône a, de tous temps, été un lieu de vie et un acteur économique. Les inondations ont aussi marquées la mémoire des riverains.

De grands personnages ont vécu à Condrieu, d’autres se sont arrêtés à Condrieu … quelques  noms : Jean Jacques Rousseau, George Sand, Frédéric Mistral… et bien d’autres…

Par ailleurs, la commune est aussi riche d’une diversité de patrimoines vernaculaires, pont « romain », voie pavée dans le vallon de l’Arbuel, digues du Rhône, croix… qu’il est nécessaire de conserver.

 

L'augmentation de la population est très forte depuis la fin des années 90 (3093 habitants en 1990, 3830 en 2009).  La Commune bénéficie de l'attractivité de son environnement et de la proximité des grandes agglomérations de LYON et VIENNE

Par ailleurs, de par le nombre et la diversité de ses services et commerces, la commune est choisie par un grand nombre de personnes âgées. Les jeunes familles apprécient aussi le cadre de vie.

Elle répond aussi aux besoins des habitants des communes limitrophes du Rhône, de la Loire et de l’Isère. Le marché du vendredi, les foires annuelles, les marchés du matin en saison de production participent à faire vivre la commune…

 
Mentions légales /  Marchés publics /  Extranet /  Contact /  Contributeurs /  Haut de page
 

MAIRIE DE CONDRIEU

 

8, rue de la Mairie

69 420 CONDRIEU

Tél: 04.74.59.50.38

fax : 04.74.59.59.32

mail : mairie@condrieu.fr

 

 

Accueil du public :

Du Lundi au Vendredi

de 08h30 à 12h30

de 13h30 à 17h00

Le Samedi Matin de 8h30 à 12h00